Que le spectacle voyage !

Sommaire

Les Automnales devient une saison culturelle à part entière. Avec cette nouvelle configuration, le Conseil départemental réaffirme sa volonté première : celle d'emmener le spectacle vivant au cœur des villages Puydômois. C'est un travail en concertation avec les territoires dont les projets et les initiatives sont pris en compte pour élaborer une programmation riche et colorée.

Il était une fois...

1994 - Prémices

L’ADDM 63 (Association Départementale pour le Développement Musical 63) lance la première édition d’un festival d’orgue, dans le but de valoriser le patrimoine musical et les édifices.

1995 - Première édition

Le Conseil départemental développe ce festival en y ajoutant un volet théâtre et en instaurant un partenariat avec 15 associations et communes du département : c’est la naissance du festival Les Automnales.

2000 - 4 arts réunis

La programmation devient pluridisciplinaire : elle allie le théâtre, la musique, la danse et le cirque.

2007 - 2 mois de spectacle

Le festival grandit et se déroule sur 2 mois dans 30 communes, avec, pour la première fois, une soirée d’ouverture.

2011 - Une démarche eco-citoyenne

Le festival est soutenu par le FEADER (Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural), qui permet la mise en place de nombreuses actions de médiation et sensibilisation auprès de divers publics. Premiers pas vers une démarche éco-citoyenne.

2014 - 20 ans déjà

Edition spéciale 20 ans « Best of », programmation choisie par le public des années précédentes (5 445 spectateurs).

> Voir la vidéo des 20 ans (YouTube)Ouvre un lien externe dans une nouvelle fenêtre

2017 - Scènes en Territoires

Les spectacles se déroulent désormais en deux temps : Scènes en Territoires (de mars à mai) et Les Automnales (octobre / novembre).

Quelques chiffres marquants

136

communes

Depuis 1995

250

Groupes et compagnies

Depuis 1995

95 000

Spectateurs accueillis

Depuis 1995

Contact

Jean-Denis PARIS
Service action culturelle, éducative et lien social
Tél : 04 73 42 35 64

Service communication

Article mis à jour le 11 septembre 2019