6 compagnies et 4 groupes de musique seront présents sur le festival cette année.

Sommaire

Hélène Ventoura_Compagnie la Fille en Bleu

Petite femme menue au charme discret, Hélène VENTOURA est clown de son état. Depuis quinze ans, elle réinvente sans cesse sa pratique, en électron libre, mêlant le burlesque au grave, l’inventivité et la conviction enfantine du clown.

Elle fonde sa propre compagnie La Bonaventure et se lance en 2001 dans l’écriture d’un solo de clown, Homme géant qui n’a pas peur. Ce spectacle lui vaut ses premières apparitions en salle et dans des festivals dédiés au clown.

Au même moment, elle croise la route du psychologue Howard Buten (et clown Buffo) qui l’invite à mettre en place un atelier basé sur le jeu improvisé avec de jeunes autistes au centre Adam Shelton. Elle poursuit cette activité pendant trois ans.

En 2012, elle crée au Lucernaire le spectacle Tout un monde qui est repris en 2013 et 2014 au festival d’Avignon et connait un grand succès tant auprès du public que des programmateurs. Le festival Les Automnales l'a accueilli en 2015 lors de 3 représentations.

Dans ce spectacle, elle évoque la brutalité des rapports de force, l’injustice, la violence. « Ce qui est drôle n’est pas ce que je dis, mais comment je le dis. J’ai souvent mal au monde. Quelque chose dans le fait de faire le clown me soulage », explique-t-elle.

Il s’en suit une tournée de plus de deux cent dates. Ce même spectacle est édité en livredisque par la maison d’édition Camino verde.

En 2017, la compagnie la Bonaventure devient la Fille en bleu.

Sous cette appellation, Hélène entame l’écriture de son nouveau solo Ami-ami qui interroge notre obsession de nous faire des amis et dont la création aura lieu à La Filature – Scène Nationale de Mulhouse début 2019.

Compagnie Sacékripa

Retrouvez toutes les infos de la compagnie sur leur site

https://www.sacekripa.com/la-compagnie/?lang=frOuvre un lien externe dans une nouvelle fenêtre

Katarina Fotinaki

La carrière solo de Katerina Fotinaki s’est imposée comme une évidence tant par ses talents de chanteuse et de guitariste que par son charisme et son humour. Egalement compositrice, elle a remporté le premier prix du concours national de composition en Grèce, organisé par la Fondation Onassis et la Radio-TV nationale.

Elle a accompagné la célèbre chanteuse Grecque, Angélique Ionatos, lors de ses tournées. On se souvient encore de leur concert à Blanzat lors du festival Les Automnales en 2012.

Katerina Fotinaki fait partie de la nouvelle génération de la « diaspora grecque ». Depuis qu’elle a quitté son pays, elle essaie de reconstituer sa propre image de la Grèce, avec l’aide indispensable de la musique et de la poésie, d’une manière contemporaine et au regard de la situation politique actuelle. Avec ce 1er album solo, elle nous propose 13 chansons dans sa langue natale. L’artiste se laisse aller dans une interprétation lumineuse, colorée, laissant sa voix se transformer, s’exprimant parfois par des envolées d’une grande délicatesse, pleines de réserve, d’intériorité et toujours d’une grande élégance.

Pour en savoir plus http://www.accent-presse.com/archives/katerina-fotinaki/biographie-809.htmlOuvre un lien externe dans une nouvelle fenêtre

Compagnie Puéril Péril

La compagnie est née à l’automne 2015 de l'envie de création circassienne du duo Dorian et Ronan, mais elle a été portée par de jolies rencontres : Emmanuelle et Manon à l'administration ; Nadège, Clémentine, Thierry,Nicolas, Catherine... bureau bien impliqué dans cette jeune association basée à Lyon ; et bien sûr Rachel et Mathis, nos nouveaux compères de création.

​La principale ambition de Puéril Péril reste, à terme, de gouverner le monde, mais en attendant on a des envies dans tous les sens : de créer, d’échanger, de voyager, de se surprendre encore... On espère amener les gens ailleurs, avec nous.

Bien sûr que c’est une histoire d’amour. C’est toujours une histoire d’amour.

Découvrez la compagnie sur https://www.puerilperil.com/homeOuvre un lien externe dans une nouvelle fenêtre

Compagnie Emilie Valantin

Née à Lyon, Émilie Valantin s'intéresse dès l'enfance à la marionnette. Après des études classiques, elle part vivre en Afrique sept ans où elle est enseignante. Elle devient marionnettiste en 1973 au contact de Mireille Antoine et Robert Bordenave qui animaient un atelier à Lyon. Elle rencontre alors Jean-Guy Mourguet et Paul Fournel, deux figures de la marionnette à Lyon. 
Elle fonde le Théâtre du Fust (devenu Compagnie Émilie Valantin en 2009) à Montélimar, avec Nathalie Roques (qui depuis 1984 a sa propre compagnie, Le Jabron Rouge). Son itinéraire d'artiste se confond ensuite avec celui de la compagnie, pour laquelle elle joue de nombreux rôles : écriture, mise en scène, scénographie, construction des marionnettes, interprétation, etc. 
Émilie Valantin est souvent associée à la formation de comédiens professionnels dans le cadre de stages organisés par l'Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT), l'Académie Théâtrale de l'Union (Limoges), L'Atelier volant du Théâtre de la Cité (Toulouse), ou encore au cours de formations conventionnés par l'AFDAS.
Elle souhaite continuer à qualifier la marionnette en développant le théâtre de marionnettes dans les jardins publics et les monuments historiques pour faire coïncider l'insertion professionnelle et la conquête de nouveaux publics.

Découvrez la compagnie https://cie-emilievalantin.fr/

Evasion

Cinq jeunes femmes complices depuis l’enfance, d’origines culturelles variées (Italie pour Laurence Giorgi, Portugal pour Anne‐Marie et Talia Ferreira, Algérie pour Soraya Esseid, Bretagne pour Gwénaëlle Baudin) qui chantent et réussissent ensemble… contrepoids naturel et indiscutable aux clichés xénophobes.

Depuis toujours, il émane de ce groupe la même détermination, la même énergie singulière et unie. Et toujours cette envie de chanter, de partager. Sur scène, ni pancarte, ni slogan, mais un message fort distillé tout en nuance et avec humour. Leurs chants, leurs corps, leurs voix racontent une aventure qui n’aurait pu être réussie sans complicité et amitié.

Parcours
En 1986, elles ont entre 10 et 15 ans et se rencontrent dans un atelier chant dans la MJC Monnaie, et très vite grâce à l’éclectisme de leurs origines elles décident de monter leur premier spectacle autour des chants de révolte et de contestation du bassin méditerranéen à l’occasion du bicentenaire de la révolution. Evasion est né ! Dès lors, autour de ce jeune et talentueux groupe au charisme si particulier, touts’enchaîne : une équipe de professionnels (metteur en scène, pianiste, directeur musical, régisseur, producteur, coach vocal) les accompagne dans leur travail et les projets grandissent.

Citoyennes du monde, leurs premiers répertoires exhument des hymnes et des chants de pays divers. D’Albanie à Madagascar, d’Haïti en Russie ou de Cuba à la Réunion, fado, mambo, requiem, chants d’amour ou de révolte, mezzo voce, elles invitent à découvrir les peuples en chantant dans plus de 20 langues ! Dans leur répertoire actuel, elles offrent une grande place à la poésie et à l’écriture française, pour faire résonner les mots autrement, mieux faire entendre leur parole et donner un nouveau sens à l’émotion.

2014 ‐ Toujours ensembles, soudées par la musique et leur amitié, elles ne cessent d’aller plus loin dans la pratique de leur art, et nous offrent : Frenté ! Face… Pour le plaisir de nos yeux et nos oreilles !

Découvrez les spectacles et la tournée http://www.evasion-vocal26.com/Ouvre un lien externe dans une nouvelle fenêtre

Compagnie La Martingale

Jérôme Rouger, est auteur, metteur en scène et comédien.
Pour La Martingale, il écrit et joue depuis 1999. Avec Anne Marcel et Babette Moinier, il monte en 2000 Ce qui est dit doit être joué, créé à partir de textes écrits par des habitants de Parthenay et de la Gâtine. 
En 2003, il écrit et joue Trapèze, flânerie verbale humouristique et légèrement féroce menée a vive allure par un comédien et un musicien. A cette occasion, il collabore avec Bertrand Suarez-Pazos et Jean-Pierre Mesnard pour la mise en scène. A ce jour, Trapèze a été joué 120 fois, et a remporté le premier prix du festival de théâtre solo Coup de Chapeau à Toulouse.
En novembre 2005 et 2008, il collabore de nouveau avec Jean-Pierre Mesnard pour Furies et Je me souviens.
En 2010-2011, il lance le projet Inoffensif [titre provisoire], s’interrogeant sur le politique, la politique, la communication, la manipulation, l’organisation des hommes en société.

Il triomphe ensuite avec son spectacle "Pourquoi les poules préfèrent être élevées en batterie?".

https://www.lamartingale.com/

Bonbon Vodou

Découvrez le groupe sur http://www.bonbonvodou.fr/home.htmlOuvre un lien externe dans une nouvelle fenêtre

Compagnie Chriki'Z

Découvrez le compagnie, toutes leurs créations et les dates sur http://chrikiz.com/

Sébastien Félix Quintet

Issu d’une famille Sinti bien connue, et respectée dans le monde du jazz manouche français, Sébastien FELIX est considéré comme l’un des meilleurs guitaristes manouches français.

Il est un des gardiens du temple. Il est connecté spirituellement avec le grand guitariste et compositeur Django Reinhardt. Sébastien puise son inspiration à la source elle-même.

Il parcourt les routes de France et d’Europe pour faire part de son immense talent dans de nombreux concerts et festivals.

Il partira également en tournée aux USA avec les musiciens de Woody Allen. Parmi les nombreux musiciens avec lesquels il a partagé la scène on retrouve entre autres : le trio Rosenberg, Tchavolo Schmidt, Lulu Reinhardt, Mandino Reinhardt et Howard Alden.

Pour en savoir plus https://sebastienfelix.fr/quintet/

Service Culture/Social

Article mis à jour le 22 mars 2019